Actualités

L’organisation du stockage dans un entrepôt

Un bon agencement dans un entrepôt est essentiel pour garantir rapidité et efficacité. En effet, un stockage organisé permet de retrouver rapidement les produits ou de circuler facilement dans les rayons. L’optimisation de l’espace est le gage d’une bonne gestion des stocks et permet ainsi d’éviter les éventuelles pénuries. Quelques éléments sont à savoir pour optimiser une zone de stockage magasin.

Les produits

L’agencement concerne avant tout les stocks et ainsi les produits. Il est nécessaire d’identifier les besoins en fonction des produits à stocker (leur nombre, leur taille, l’éventuelle périssabilité, etc.). L’inventaire des produits représente une bonne base pour identifier la démarche à adopter en fonction des besoins (besoins en emballage, présence d’un produit en trop grande quantité…).

L’organisation spatiale

Un bon agencement passe par un plan magasin de stockage. Il permet de limiter les déplacements et de faciliter le travail des équipiers. L’agencement doit également tenir compte de la sécurité : il ne faut pas que les rayons obstruent les issues de secours, par exemple. De plus, l’espacement entre rayons doit être réfléchi en prenant en compte les éléments matériels tels que la largeur des chariots. La nature du sol est aussi à prendre en considération : alors qu’un sol en béton convient parfaitement pour le stockage de tous types de charge, un sol plus fragile ou instable nécessite des adaptations. En effet, il faudra prévoir de l’aplanir ou de le rigidifier, tout en évitant d’entreposer des charges lourdes pour des raisons de sécurité. Enfin, après avoir déterminer l’organisation spatiale, il est préférable d’un point de vue logistique de mettre en place l’adressage des produits en leur attribuant des espaces. La méthode classique consiste à numéroter par rayon, par étagère, puis par compartiment et ceci facilite l’orientation dans les rayons afin de retrouver efficacement les produits.

Choisir le stockage adéquat

Plusieurs types de supports existent en fonction des besoins. Les étagères peuvent supporter différentes charges en fonction de leur nature. Par exemple, les étagères en acier époxy sont adaptées aux charges légères telles que des dossiers alors que celles en acier galvanisé peuvent supporter des charges plus lourdes, allant jusqu’à 170 kg. Il existe également différents types de rayonnage et d’accessoires permettant un stockage adéquat en fonction du type de produit, de leur forme, etc. Le type de stockage logistique est aussi à déterminer en fonction de la rotation des produits et des moyens mécaniques. En général, les rayonnages sont modulables et s’agrandissent facilement, ce qui permet une grande flexibilité d’agencement en fonction des besoins.
Article précèdent
Aude
Aude. Je vis à Foix. Créatrice de ce site internet pour vous tenir informés sur l'actualité de notre magnifique région !