Finance

La justice mène une enquête sur des marchés publics à Montauban

Montauban-Ville1

Nouveau rebondissement judiciaire autour de Brigitte Barèges et de la mairie de Montauban. Après une mise en examen dans une affaire d’un emploi fictif supposé, la justice enquête sur deux marchés publics de la communication. Cette enquête préalable est relative au dépôt d’une plainte. Des écoutes ont été effectuées. D’autres pourraient avoir lieu cette semaine.

Dans un premier article, France 3 Midi-Pyrénées a prouvé l’existence d’une nouvelle procédure judiciaire contre la mairie de Montauban. Après une enquête, il est possible d’expliquer les contours du dossier.

Une plainte a été déposée au parquet de Montauban.

La procureure de la République a perdu le dossier. La brigade financière de la gendarmerie de Toulouse a premièrement été chargée des enquêtes, mais c’est dorénavant le CRPJ de Toulouse qui coiffe les enquêtes sur les dossiers financiers de Montauban.

Plusieurs incertitudes de délit de favoritisme et de prise illicite d’intérêt concernent deux marchés publics effectués par la mairie de Montauban et le Grand Montauban, la Communauté de Ville dirigée par Brigitte Barèges.

Une plainte visant l’attribution d’un marché public du Grand Montauban.

La première phase de la plainte, déposée par un rival éliminé, repose sur un marché public datant du 7 juin 2011. Son montant évalué était de 150 000 euros et son montant a été augmenté à 184 152, 62 euros. Ce marché est qualifié, dans le répertoire administratif du Grand Montauban, « Stratégie économique de la communauté d’agglomération du Grand Montauban ».

Ce marché a été accordé puis annulé. Relancé via un second appel d’offre, il est au final gagné par une agence de communication de Toulouse, Hima 360.

Ce marché public du Grand Montauban pourrait être souillé par une prise prohibée d’intérêt et d’un délit de népotisme.

En fait, la directrice de la communication municipale de l’époque, Laurence Got-Villier est par la suite nommée directrice du développement d’Hima 360. Ce dérapage se fait deux mois après l’octroi du marché, en août 2011. En août 2013, Laurence Got-Villier est revenue à la mairie de Montauban. Elle est en ce moment la directrice de cabinet de Brigitte Barèges.

Article précèdentArticle suivant
Aude
Aude. Je vis à Foix. Créatrice de ce site internet pour vous tenir informés sur l'actualité de notre magnifique région !