Yahoo! Commence scinde ses activités

Le conseil d’administration a expliqué qu’il garde sa participation dans Alibaba le leader chinois du commerce en ligne et compte transférer l’ensemble de ses autres actifs dans une seconde entreprise.

C’est ce qu’on peut appeler par un changement de stratégie pour Yahoo!, une stratégie qui vient ici, humilier son PDG, Marissa Mayer. La société de Sunnyvale (Californie), qui n’arrive pas à croitre, réclamerait des offres pour vendre ce qui est le centre de son activité: son portail de recherche et ses sites et applications comme Yahoo! Mail et Yahoo! Finance, toujours très connues par un milliard d’internautes. Le conseil d’administration du leader du secteur internet n’a donc pas voulu aller dans la direction choisie par sa présidente.

Ce mercredi, le groupe a indiqué que «le conseil va maintenant réfléchir sur des alternatives au projet de scission» et voudrait dorénavant créer une nouvelle entité dans laquelle il va transférer tous ses actifs, à part la participation qu’il possède dans le leader chinois du commerce en ligne, Alibaba, qu’il ne souhaite pas quitter. Ainsi, Yahoo! Va vers une cession de ses activités classiques. «Les actifs et passifs de Yahoo! A part la part dans Alibaba seraient transférés à une société qui vient d’être créée, dont le capital sera partagé suivant les actionnaires de Yahoo!, produit en deux sociétés cotées distinctes», annonce le groupe. Ces décisions arrivent après une semaine de délibérés vives.

Un élément important a poussé les administrateurs à refuser la mesure fixée par Marissa Mayer: on se demande toujours si la vente des 15 % que Yahoo! détient dans Alibaba peut se faire sans la paye par l’entreprise d’une taxe sur la plus-value de 10 milliards de dollars. Une telle charge rendrait le protocole peu sage, mais le fisc américain a toujours son point de vue sur ce point important.

Windows célèbre ses 30 ans : Joyeux anniversaire !

Le système d’exploitation pour ordinateur Windows, célèbre ses 30 ans aujourd’hui. C’est en fait, le 20 novembre 1985 que Microsoft lançait Windows 1.0. Un lancement qui s’était fait sans encombre à cette époque.

Pendant les années 80, Microsoft et était surtout célèbre pour son système d’exploitation MS-DOS, celui qui fait ventes depuis plusieurs années. Mais MS-DOS est un système d’exploitation strict et peu inspiré où tout se fait en ligne de commandes. C’est alors que Microsoft instruit dès 1982 un projet pour le développement d’une interface graphique.

Ce projet est appelé en interne « Interface Manager »

Le projet démarre à à Palo Alto pour Windows, où le géant informatique, comme son concurrent Apple, s’inspirent des travaux de Xerox sur l’interface graphique : proche co-équipier d’Apple à l’époque, Microsoft s’accorde avec la firme à la pomme pour que l’interface graphique de Windows soit pas pareille à celle du Macintosh et qu’elle ne soit pas lancée avant 1983. Et en coulisses, Microsoft s’accélère pour négocier avec Xerox une licence qui lui donnera la possibilité de créer une interface graphique.

Le travail commence en 1982 avec près de vingt développeurs mobilisés à cet effet, en 1985, Windows 1.0 voit le jour, plus précisément, le 20 novembre. Une version initiale de Windows qui mettait en avant la souris comme étant le meilleur accessoire et qui demandait deux lecteurs de disquettes double-face et 256 kilooctets de mémoire vive. Cependant, Microsoft recommandait 512 kilooctets de mémoire vive et un disque dur. Ce premier système d’exploitation sera commercialisé à 99 dollars.